Éros mélancolique

Anne F. Garréta
J. Roubaud
Grasset
2009

Éros mélancolique est un roman qui commence par un échange de messages électroniques entre deux auteurs qui s'effacent derrière un(e) certain(e) A.D. Clifford. Le personnage principal travaille à une thèse sur la chimie de la lumière et élabore un projet photographique où chaque cliché, inscrit sur un damier, est déterminé par des règles spatiales et temporelles très strictes. Ce projet n'aboutit pas et son abandon place l’écriture et l'art (photographique) sous l'angle de l'effacement et du renoncement.Ce renoncement n'est pas un échec et l'oscillation entre les genres – entre l'histoire d'amour et le roman oulipien inspiré de La Disparition et de La Vie mode d'emploi de Perec – semble correspondre à un roman et à une photographie qui ne sont pas ce qu'ils semblent être. Un roman et une photographie où le lacunaire accompagne un travail de cumul et d’échange et où la fragmentation laisse apparaître une absence – visualisée photographiquement par le carré blanc. Un roman où la photographie se retrouve du côté de l’écriture et où un jeu de décomposition-recomposition visualise peut-être la façon dont l'art contemporain appréhende maintenant le temps, l'espace, le monde et l'histoire.

About: 
Anne Garreta